Le thème annuel du festival des Vieilles Charrues à Carhaix (Finistère), plus grand de France, donne le ton de l'édition. Et l'Inde était en vedette pour ce 27ème rendez-vous. Des spectateurs déguisés ad hoc et un décor de couleurs et images chamarrées ont habillé le site et les scènes. Parrain du festival, Salaün Holidays était au cœur de l'événement.

Dès l'entrée, Les Vieilles Charrues 2018 annonçaient l'ambiance. Sari ou ça rit pas. Les expertes petites mains du festival avaient concocté un décor digne de Holi, la fête des couleurs qui égaie chaque année villes et villages d'Inde à l'arrivée du printemps. Et ce fut donc quatre Holi-days pour les équipes de Salaün Holidays avec pas moins de deux stands, le premier dès les portes d'entrée pour donner à rêver au public, le second en backstage pour accueillir partenaires et invités de l'entreprise.

C'est bien entendu le premier qui a connu le grand engouement chez les festivaliers de tous âges. Certains pour se faire poser, gracieusement, des tatouages (éphémères, ouf !) de fleurs ou emblèmes de l'Inde afin d'être à fond dans la fête. D'autres, plus studieux crayon en main face à la grande roue (de la fortune), pour remplir la fiche jeu concours : à la clé, au tirage au sort, un voyage en Inde ! De quoi ramener des souvenirs hauts en couleurs et pas éphémères, ceux-là.

Fidèle à ses origines finistériennes, Salaün Holidays soutiendra encore deux autres rendez-vous incontournables de l'été. Fête du Bruit à Landerneau, les 17, 18 et 19 août, avec, entre autres, Franz Ferdinand, Patti Smith, NTM, Shaka Ponk... et tout d'abord, les 3, 4 et 5 août pour entendre, parmi d'autres, Camille, Matmatah, Grand Corps Malade, Goran Bregovic, Motivés !, Stéphan Eicher, à Crozon au Festival du Bout du Monde. Salaün Holidays au bout du monde, mais c'est tous les jours, non ?

L'entrée des Vieilles Charrues plantait tout de suite le décor Inde.

Au stand de l'entrée, Michel Salaün et Stéphane Le Pennec, président et directeur général de Salaün Holidays, sont venus rencontrer les candidats au voyage pour l'Inde.

Un flux permanent de visiteurs.

Un rien de concentration pour attirer la chance et gagner le voyage.

 une partie de l'équipe Salaün Holidays au stand backstage, debout Michel Salaün et Stéphane Le Pennec, sur les transats de gauche à droite Jean-Christophe Plancke, responsable digital, Hugo Salaün, Florence Beneteau, commerciale sud-ouest, Chakib Babamoussa, de Digital Partner.

 

Author image
Thèmes associés : #Actu

Partagez cet article :

0 commentaires

Réagir

@