On ne débarque pas d'un bon bateau ! Comme en 2012, Salaün Holidays  sera l'un des partenaires majeurs des fêtes maritimes de « Brest 2016 ». Pour la signature de ce nouveau contrat de mariage, Michel Salaün avait choisi un décor unique et somptueux : Saint-Pétersbourg ! Le 21 juin, François Cuillandre, maire de Brest, président de Brest Métropole et président des Fêtes maritimes, François Arbellot, directeur de Brest événements nautiques (BEN), organisateur des fêtes, se sont retrouvés dans l’ancienne capitale des tsars, en compagnie de cinq journalistes de grands médias régionaux (Le Télégramme, Ouest-France, France Bleu Breiz-Izel, France 3 Iroise).

 
-
 
- Michel Salaün (à gauche) et François Cuillandre ont signé, le 22 juin à Saint Pétersbourg, une convention de partenariat autour de Brest 2016, à bord du bateau musée « Krassine ».
Michel Salaün (à gauche) et François Cuillandre ont signé, le 22 juin à Saint Pétersbourg, une convention de partenariat autour de Brest 2016, à bord du bateau musée « Krassine ».
 
- Michel Salaün et François Cuillandre entourés de deux responsables d’une association de protection et de mise en valeur du patrimoine maritime. Cette association possède notamment un bateau traditionnel du Golfe de Finlande, baptisé du joli nom de « Amour », sur lequel la délégation brestoise a été invitée à embarquer pour une virée sur le fleuve Néva.Ancien bateau marchand, pouvant naviguer à la voile, « Amour » devrait être présent à Brest en juillet 2016
Michel Salaün et François Cuillandre entourés de deux responsables d’une association de protection et de mise en valeur du patrimoine maritime. Cette association possède notamment un bateau traditionnel du Golfe de Finlande, baptisé du joli nom de « Amour », sur lequel la délégation brestoise a été invitée à embarquer pour une virée sur le fleuve Néva.Ancien bateau marchand, pouvant naviguer à la voile, « Amour » devrait être présent à Brest en juillet 2016
 
- Les journalistes ont pu profiter de ce déplacement à Saint-Pétersourg pour visiter la ville de Pierre Le Grand sous la conduite d’Elena, guide officielle (à la gauche de Michel Salaün). Pouchkine Tours avait préparé un programme serré avec, notamment, une sortie sur les canaux de « la Venise du nord » et la visite du palais Youssoupov où Raspoutine vécut ses dernières heures avant d’être assassiné.
Les journalistes ont pu profiter de ce déplacement à Saint-Pétersourg pour visiter la ville de Pierre Le Grand sous la conduite d’Elena, guide officielle (à la gauche de Michel Salaün). Pouchkine Tours avait préparé un programme serré avec, notamment, une sortie sur les canaux de « la Venise du nord » et la visite du palais Youssoupov où Raspoutine vécut ses dernières heures avant d’être assassiné.
 
- Michel Salaün et François Cuillandre s’étaient déjà rendus en Russie à la fin du mois de février dernier. Une mission qui les avait conduits à Kaliningrad, Moscou, Mourmansk et qui s’était achevée à Saint-Pétersbourg, où les deux partenaires avaient découvert le « Krassin ». Ce brise glace, aujourd’hui transformé en musée, va célébrer l’an prochain son centenaire.
Michel Salaün et François Cuillandre s’étaient déjà rendus en Russie à la fin du mois de février dernier. Une mission qui les avait conduits à Kaliningrad, Moscou, Mourmansk et qui s’était achevée à Saint-Pétersbourg, où les deux partenaires avaient découvert le « Krassin ». Ce brise glace, aujourd’hui transformé en musée, va célébrer l’an prochain son centenaire.
 

Pourquoi Saint Pétersbourg ? Parce que la Russie est, pour la deuxième fois, l’un des pays invités d’honneur de l’édition 2016 et que l’un des apports du groupe Salaün, premier tour opérateur touristique français sur la Russie, à cette fête est sa connaissance et l’expérience qu’il a de ce pays. « C’est une vraie fierté pour nous, souligne Michel Salaün, de pouvoir apporter notre contribution, dans nos domaines de compétence, à cette manifestation tellement importante pour notre région, pour la Bretagne. Nous sommes fiers et nous sommes aussi heureux, car notre partenaire a bien compris combien il était primordial d’entretenir des relations amicales avec les Russes pour les convaincre de venir avec nous. Les Russes sont des gens très francophiles, très sensibles… » Effectivement ! L’accueil réservé à la délégation brestoise sur le brise glace musée « Krassine », sur lequel François Cuillandre et Michel Salaün ont signé la convention, a été extrêmement chaleureux et sympathique. Le directeur du bateau musée, Alexandre Petrov, avait, pour l’occasion, invité plusieurs acteurs de la vie maritime de Saint Pétersbourg. Notamment des militants d’une association s’occupant du patrimoine maritime qui prendront en charge l’animation du village russe sur les quais de Brest en juillet 2016 ; ainsi que des représentants de la société Rosmoport, propriétaire et armateur du brise glace Saint-Pétersbourg, présent aux fêtes maritimes de Brest 2012 et qui devrait l’être encore en 2016. Ce nouveau déplacement à Saint Pétersbourg, après celui d’avril dernier, également organisé par Michel Salaün, a, en effet, permis à François Cuillandre et François Arbellot de poursuivre, dans un climat de convivialité propice aux meilleurs accords, des discussions entamées depuis plusieurs mois. Si elles aboutissent, comme chacun l’espère, la présence des Russes à Brest en 2016 devrait être particulièrement spectaculaire. C’est, en tout cas, l’un des objectifs majeurs partagés par les deux signataires de cette convention de partenariat. A lire dans la presse : Ouest France du 25.06.2015 : Salaün Holidays embarque pour Brest 2016 Le Télégramme du 30.06.2015 : Salaün Holidays. Sherpa de Brest 2016 en Russie

Author image
Thèmes associés : #Actu

Partagez cet article :

0 commentaires

Réagir

@