Quel est le pays du lion ?.... La Bulgarie ! Omniprésent dans la culture de cet ex pays de l'est, aujourd'hui membre de la Communauté européenne, jusque dans sa monnaie, le lev, lion en bulgare, le roi des animaux avait donné rendez-vous la semaine passée à une quinzaine de professionnels du tourisme pour une découverte de ses charmes intérieurs.

L'imposante statue toute en sensualité de Sainte Sophie éclaire le ciel de Sofia, la capitale, comme une invitation à la sagesse et au plaisir.

Deux mots qui imprègnent l'art de vivre à la bulgare imprégné des douceurs des plages de la Mer Noire, des forêts peuplant des mamelons, des fragrances de la Vallée des Roses, des icônes iconoclastes des églises orthodoxes sous le joug turc durant cinq siècles, des boutiques branchées des métropoles voisinant avec les ateliers d'artisans traditionnels des villages, de la relève de la garde devant la présidence de la république... La Bulgarie, avec des températures proches de 40° l'été quand la neige accapare encore des sommets pour le bonheur des skieurs tandis qu'en plaine, ses 18 trous de golfs ont déjà fait le tour de la planète auprès des vrais fans, est une découverte impensable à seulement 2h40 de vol de Paris.

Président du « Wine Club Varna », association d'amoureux des vins de Bulgarie qui organise dégustations et promotion du vignoble national, Dimo Atanassov est aussi le correspondant local de Salaün Holidays-Pouchkine Tours, via sa société BS Travel : « Les Français n'imaginent pas combien leur pays à imprégné la Bulgarie. Par les cépages de vin bien sûr mais aussi des mots du quotidien comme merci qui se dit ici mersi. Et c'est de notre Vallée des Roses, au pied de la chaîne montagneuse des Balkans, que l'essence de fleurs est produite pour vos plus grands parfumeurs. » Responsable de la destination chez Salaün, Florence Séguin ne peut qu'acquiescer : « La Bulgarie est un dépaysement à nos frontières. En circuit en boucle pour l'intérieur ou en conjugaison avec des pays voisins comme la Roumanie, c'est une destination à découvrir avant que tout le monde ne s'y précipite. » En 2019, Plovdiv, une des plus belles villes du pays, sera Capitale Européenne de la Culture. Créée par Philippe II de Macédoine, père d'Alexandre Le Grand, la ville est en pleine réhabilitation pour résonner encore davantage à nos oreilles de Français : Sylvie Vartan, d'origine bulgare, en a chanté la Maritza, la rivière qui traverse la cité. « La Maritza c'est ma rivière comme la Seine est la tienne... » En balade dans les vieilles ruelles de Plovdiv vers l'amphithéâtre romain et ses colonnes, on en comprend tout le sens coloré... alors que le beau Danube bleu et de la Mer Noire sont à portée d'arc-en-ciel.

 

 

§

Author image
Thèmes associés : #Reportage

Partagez cet article :

0 commentaires

Réagir

@