Les mots sont sans appel. Selon le président philippin Rodrigo Duterte, connu pour sa propension à ne pas mâcher ses mots, les eaux cristallines de Boracay se sont transformées en "fosse septique qui sent la M….".

La décision est drastique. L’île paradisiaque sera fermée aux touristes pendant 6 mois à compter du 26 avril.   

Située à 300 km au Sud de Manille, couvrant une superficie de 10 km², Boracay a connu un développement fulgurant ces 10 dernières années. Elle abrite aujourd’hui plus de 500 hôtels et reçoit chaque année près de 2 millions de visiteurs, attirés par les eaux cristallines et les plages de sable blanc dont l’exceptionnelle « White Beach », à classer parmi les plus belles plages au monde.

Certains experts s'étonnent cependant de la fermeture de Boracay, d'autant que le gouvernement philippin vient de donner son feu vert au géant chinois Galaxy Entertainment pour la construction l'an prochain d'un nouveau casino et complexe hôtelier à 500 millions de dollars.

Author image
Thèmes associés : #Actu

Partagez cet article :

0 commentaires

Réagir

@