Le stade du Millenium, avec ses quelque 80 000 places, domine tout le centre ville de Cardiff et résonne particulièrement lors des matchs de l’équipe galloise de rugby. Petite visite dans l’un des temples de l’ovalie, alors que le tournoi des six nations bat son plein.

Depuis des siècles, les Gallois entretiennent une tradition de chant choral et il est impossible de ne pas frissonner lorsque leurs chœurs résonnent dans l’enceinte du Millenium Stadium de Cardiff à l’occasion des matchs de leur équipe nationale. Cette enceinte est d’ailleurs considérée comme l’une des plus chaleureuse au monde. Elle a été inaugurée le 26 juin 1999 par la seule victoire du XV au poireau sur l’Afrique du Sud. Cette année-là, le pays de Galles accueillait la coupe du Monde de Rugby. Si la France a perdu au Millenium stadium la finale contre l’Australie, elle y aussi battu les All Blacks lors d’une demi finale d’anthologie. C’est également ici qu’en 2015, elle a subi l’une de ses pires humiliations contre les mêmes Néo-Zélandais.

Propriété de la Welsh union rugby, le Millenium Stadium est la fierté de tout un peuple pour lequel le rugby fait figure de religion. Deux fois demi-finaliste de la coupe du monde, le XV de Galles possède le plus beau palmarès du tournoi des six nations avec vingt-six victoires, dont onze grands schlems.

De Arms park au Millenium

Le ballon ovale s’est implanté dans les années 1880 et il a particulièrement pris dans les vallées minières du sud du pays de Galles. A la fin du XIXe siècle, une équipe nationale est créée et elle évolue à Arms park, du nom d’une ancienne auberge du XVIIe siècle. Le vieil Arms park a d’ailleurs été conservé, juste à côté du Millenium stadium, et il accueille désormais les rencontres de l’équipe de rugby de Cardiff. C’est à Arms park que les Gallois ont joué leur premier match international, marqué par une victoire sur l’Irlande. En 1905, les terribles All Blacks alors en tournée mondiale, y ont concédé leur unique défaite. La presse fait alors des Gallois les champions du Monde de l’époque, ce que contestent néanmoins toujours les Néo-Zélandais qui estiment que l’arbitre ne leur a pas accordé un essai parfaitement valable.

Arms park est bombardé pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans les années 1960, on construit à proximité un nouveau Arms Park où va évoluer la plus formidable équipe galloise de tous les temps dans les années 1970. Surnommés les « charbonniers » – le pays de Galles est encore un pays minier – et mené par le légendaire Gareth Edwards, ils remportent huit tournois des cinq nations et trois grands schlems durant cette décennie magique.

Matchs, concerts et convivialité

Le Millenium stadium, désormais rebaptisé Principality stadium, occupe l’emplacement du dernier stade de Arms Park. Il accueille également des matchs de football, dont ceux de l’équipe nationale, et des concerts géants. En 2017, la finale de la Ligue des champions de l’UEFA s’y tiendra.

Cette enceinte de près de 80 000 places possède la particularité d’être située en plein centre ville. Après les matchs, les pubs et restaurants de la capitale galloise accueillent donc les supporters dans une ambiance très conviviale.

(DR)

Author image
Thèmes associés : #Actu

Partagez cet article :

0 commentaires