Le Loch Ness fait partie des fondamentaux des circuits en Écosse, mais les participants aux voyages Salaün Holidays risquent-ils vraiment d’apercevoir le fameux Nessie ?

Les pays celtiques ont toujours été propices aux légendes et l’une des plus célèbres est sans aucun doute la présence d’un mystérieux animal dans les eaux du Loch Ness, un lac très profond de l’est des Highlands. Selon la légende, Saint Columba, au début du Moyen Âge, aurait sauvé l’un de ses disciples d’un monstre aquatique, ce dernier refaisant surface dans les années 1930.

À partir de 1933, on constate effectivement une sorte d’épidémie d’apparitions après qu’un couple d’hôteliers de la région, les MacKay, eurent déclaré avoir vu une bête étrange dans les eaux du Loch. Le 12 novembre, la presse publie une première photographie, mais le plus célèbre cliché est pris l’année suivante par Robert Kenneth Wilson. On y voit une forme affublée d’un long cou sortant des eaux. Bien plus tard, son auteur reconnaîtra qu’il s’agissait d’un canular, mais les articles se multiplient, alimentée par la presse à sensation.

En 1961, un bureau d’investigation est créé. Dans les années 1970, les apparitions redoublent. De multiples campagnes ont été menées, utilisant les technologies les plus modernes : sonars, radars, webcams, etc. Sans résultats probants, mais laissant toujours le doute sur la présence d’animaux de taille respectable. L’hypothèse d’un monstre préhistorique reste peu plausible dans des eaux aussi froides, le Loch Ness pourrait abriter des esturgeons de la Baltique, qui peuvent atteindre 5 m de long, ou des requins du Groënland, qui mesurent jusqu’à 7 m.

Si le mystère reste donc entier, le concept de monstre du Loch Ness demeure un coup de génie marketing pour faire venir des touristes au nord de l’Écosse dont ils pourront apprécier la beauté époustouflante des paysages.

 

Partir en Ecosse avec Salaün Holidays : Cliquez ici

Author image
Thèmes associés : #Reportage

Partagez cet article :

0 commentaires

Réagir

@