Sousse, la « perle du Sahel » à mi chemin entre Tunis et Sfax, cumule les atouts. Ses ports  virevoltants, sa médina classée au patrimoine mondial de l'Unesco, et bien sûr ses multiples plages de sable doux. En plein centre ville, la Corniche de Boujaafar est le lieu de promenade préféré des Tunisiens et des touristes. Mais peu connaisse le rituel immuable qui s'y déroule chaque jour au tout petit matin.

6 heures. La Corniche est déserte dans la nuit. De premières voitures commencent à se garer le long du trottoir. Des hommes, uniquement des hommes de 30 ans à 80 ans, en descendent et ouvrent les coffres. Sous le regard des plus anciens qui ne sauraient quitté leur burnou, ils se mettent en maillot et attrapent des bouteilles d'eau en plastique. Ca cause beaucoup à voix basse tandis, qu'indifférents au manège, les joggeurs matinaux sortent des hôtels pour arpenter la plage sous les prémices du soleil.

6h15. On se dirige vers la mer et on y remplit les bouteilles. Ce sera pour les ablutions du reste de la famille resté à la maison. Et on
plonge. Les conversations se poursuivent dans l'eau par groupes de 2 ou 3 pour ceux qui n'ont pas envie de nager. Une rumeur à peine audible remonte de l'océan comme une conversation entre créatures marines invisibles.
6H30. Le soleil inonde les baigneurs d'une lumière de plus en plus soutenue.
6H45. Ils commencent à remonter la plage, reprenant au passage les bouteilles remplies laissés sur la limite des eaux. Retour aux voitures,que les anciens ont gardé pendant ce temps, pour se rhabiller.7H. Les derniers baigneurs croisent les premiers touristes affairés à se réserver la meilleure place sur le sable en y tirant leur transat. Les hommes séchés se saluent, se souhaitent une bonne journée de travail et repartent chacun de leur côté. Rendez-vous à demain.
7H15. Le soleil explose enfin. La quarantaine de silhouettes grises du petit matin est déjà loin et la Corniche Boujaafar s'apprête à vivre une nouvelle effervescence multicolore. Sans que les amateurs de bronzage ne sachent jamais rien des visiteurs de l'aube.

Le soleil sort doucement de son sommeil dans la Méditerranée.

Arrivée des premières voitures sur la Corniche Boujaafar.

Le temps de la baignade.

Il est temps de repartir et récupérer ses bouteilles d'eau de mer.

Les premiers touristes tirent leur transat dans le petit jour pour accaparer les places les plus prisées.

Le soleil est levé et la Corniche Boujaafar peut reprendre vie.

 

 

Author image
Thèmes associés : #Portfolio

Partagez cet article :

0 commentaires

Réagir

@