Un week-end d’élection présidentielle à Moscou

 

Michel Salaün, accompagné de quelques invités, s’est rendu à Moscou les 17 et 18 mars, à l’occasion de l’élection présidentielle russe. Durant ces deux jours, la délégation a pu vivre au plus près ce grand moment de la vie politique du plus vaste pays du monde.

Comme à son habitude, la Russie avait bien fait les choses ! En ce week-end d’élection présidentielle, Moscou était baignée, sous un ciel bleu, d’une lumière superbe qui mettait encore un peu plus en évidence la beauté et la majesté de la capitale russe.

Si pour Michel Salaün et ses compagnons de voyage, la journée du samedi a réservé, entre deux rendez-vous, quelques moments de liberté pour flâner dans la ville et apprécier un rayon de soleil sur la Place rouge, celle du dimanche a été consacrée à une plongée au cœur des élections, sous la conduite d’un guide prestigieux : Anatoly Karpov. L’ancien champion des échecs et l’une des personnalités les plus admirées par les Russes est également député à la Douma, l’assemblée nationale de la Fédération de Russie.

Après avoir été accueilli quelques minutes au siège du parti populiste de Vladimir Jirinovski, Michel Salaün a eu le plaisir d’accompagner Anatoly Karpov dans le bureau de vote du centre de Moscou, où le député s’est acquitté de son devoir électoral devant quelques journalistes et une équipe de la télévision bulgare.

Dans le courant de l’après-midi, la délégation a été reçue au siège de l’Izvestia, où le grand journal quotidien russe avait organisé une soirée électorale très animée, avec des spectacles et des débats. Une très longue journée où l’on prend la mesure de la Russie : lorsque le scrutin est déclaré clos à Kaliningrad, la ville la plus à l’ouest du pays, les bureaux de vote de Vladivostok, en Russie orientale, ont été fermés neuf heures auparavant !

Le soir, au cours d’un diner au restaurant Le Bolshoï, Michel Salaün et ses invités (1) ont retrouvé Anatoly Karpov et un autre parlementaire, SergeÏ Katasonov, député d’Orenburg, à la frontière du Kazakhstan.

Dans la soirée, la réélection attendue de Vladimir Poutine a été confirmée, à la grande satisfaction des deux députés présents, proches du président russe.

 

(1) Michel Salaün était accompagné par Réza Salami, vice-président de Brest Métropole, et Hubert Coudurier, directeur de l’information du Télégramme et président de la chaine Tébéo.

Author image
Thèmes associés : #Actu

Partagez cet article :

0 commentaires

Réagir

@