Réputé pour ses geysers et ses sources d'eau chaude, le parc national de YELLOWSTONE est le plus ancien parc national du monde. Créé en 1872, il reçoit aujourd'hui plus de trois millions de visiteurs chaque année. Inscrit sur la liste des réserves de biosphère et au patrimoine mondial de l'UNESCO, le Yellowstone abrite une faune et une flore protégées d'une grande richesse.

Un volcan, un millier de séismes par année, plus de 300 geysers, soit les deux tiers de tous ceux de la planète, 10 000 sources thermiques, 290 chutes d’eau de plus de 5 mètres, 332 espèces d'oiseaux, des ours, des bisons, des loups, des wapitis, des pélicans blancs: Yellowstone a sa place dans le palmarès des endroits qui étonnent le visiteur avant même sa venue et à la seule lecture de sa longue liste de statistiques épatantes. Mais il fait aussi partie de ces très rares endroits qui ne nous déçoivent jamais.

Comment décrit-on un site si emblématique ? Aucun mot n’est assez fort pour décrire le parc national de Yellowstone, l’une des plus belles créations de Dame Nature, découvert en 1807 par les explorateurs Lewis et Clark. Constitué de lacs cristallins, de canyons vertigineux, de vastes prairies et de chutes torrentielles, il s’étend sur trois états (96 % de Wyoming, 3 % de Montana et 1 % d’Idaho) et 8983 km2. Ce sont toutefois ses geysers qui constituent l'attrait principal du parc.

Yellowstone accueille plus de trois millions de visiteurs par an, venus de tous les coins de la planète pour admirer les éruptions du geyser Old Faithful, les nuages de vapeur des sources de Mammoth Hot Springs et les centaines de marmites de boue bouillonnante. Si le parc est splendide en été, une visite pendant la basse saison vous permet d'éviter la foule. Une autre façon de trouver la quiétude est de quitter le vaste réseau de routes pavées de Yellowstone. Le parc est traversé par des centaines de kilomètres de sentiers de randonnée qui sillonnent l'immense vallée de Lamar et les flancs du Grand Canyon de Yellowstone.

Visiter ce parc demande du temps. Vous pouvez oublier la visite éclair. Ce parc, c’est au moins trois journées pour en voir une bonne partie. En une visite de cinq jours, nous pouvons dire que nous avons vu l’essentiel de ce bijou. Mais on est bien loin de la totalité.

 

Author image
Thèmes associés : #Reportage

Partagez cet article :

1 commentaire(s)

De QUÉLEN le 07/05/18 à 05:20

Superbe photos !


Réagir

@