Près de quatre mille spectateurs ont assisté à la tournée 2015 de projections de films de voyage proposée par Salaün Holidays. De janvier à mars, dans une centaine de villes de France, deux équipes de conférenciers ont présenté cinq films, dont quatre inédits.

« Je ne pensais pas qu’il y avait autant de choses à voir à Moscou, s’étonne un spectateur à La Rochelle. J’ai aussi l’impression d’avoir beaucoup mieux compris l’âme russe ! ». Dans une autre salle, après des applaudissements, une dame avoue son émotion de retrouver, bien des années plus tard, les paysages de l’Ouest américain qu’elle a sillonnés par le passé. D’autres voyageurs se sont reconnus sur le film consacré à la Russie dans la séquence relatant la croisière sur le canal Volga-Baltique. Ils étaient à bord pendant le tournage.

Des encouragements, des remerciements mais aussi de nombreuses questions sur les pays présentés ont fait de 2015 un excellent cru parmi les tournées de conférences organisées par Salaün Holidays depuis quinze ans. Cet enthousiasme est en partie lié au fait que la tournée a connu cette année un sérieux lifting : cinq films, dont quatre inédits, étaient proposés par deux équipes de conférenciers dans lesquelles figuraient les réalisateurs « maison ». Une présence qui a permis de nombreux échanges sur les destinations mais aussi les films et le monde du voyage en général. Scandinavie, Russie, Ouest américain et Afrique du Sud : quatre nouveautés qui font suite au premier documentaire sur l’ex-Yougoslavie réalisé en 2013 par les journalistes et photographes qui préparent aussi ce magazine et les beaux livres publiés par Salaün Editions.

Un genre inédit

« J’ai décidé de renouveler profondément notre cycle de conférences sous forme de diaporamas en le remplaçant par des projections de film entièrement réalisés par nos équipes, explique Michel Salaün. L’idée est bien sûr de répondre aux questions de celles et ceux qui ont envie de découvrir de nouveaux horizons. Ces projections sont suivies d’échanges entre les réalisateurs et les spectateurs explique Michel Salaün. Le film est un support beaucoup plus moderne, plus vivant, qui marie les genres documentaires, journalistiques et touristiques. Ca permet aussi de mettre en images les rencontres avec les populations locales et les guides avec qui nous travaillons. »

Contrairement à la plupart des documentaires de voyages produits par les grandes chaînes de télévision, les tournages sont en effet réalisés dans des conditions similaires à celles que connaissent les voyageurs. Pas question d’attendre une semaine que le ciel soit bleu, ni de rester dans un lieu des jours durant. Le film suit le rythme des circuits, s’adapte aux conditions climatiques rencontrées, aux aléas de tout voyage. Il s’agit donc davantage de reportages de voyage que de documentaires classiques. « Il y a en réalité très peu de films qui donnent un aperçu global d’une destination, ajoute Michel Salaün. Souvent les angles proposés sont très serrés, ciblés sur un thème précis, comme par exemple l’architecture arabo-andalouse, mais cela porte rarement sur l’ensemble d’un pays, ses différents sites, sa culture, les différences régionales. Ces documentaires sont bien sûr très intéressants mais ils ne correspondent pas forcément aux attentes de ceux qui cherchent à se faire une idée globale d’un pays, à bénéficier d’un aperçu correspondant à ce qu’ils y trouveront eux-mêmes lors de leurs propres voyages. »

La tournée 2016, qui aura lieu de janvier à mars, proposera ainsi une dizaine de films dans un nombre toujours plus important de villes dans toute la France. Pour connaître la liste, il suffit de consulter la liste dans les catalogues généraux publiés par Salaün, sur son site internet ou en interrogeant son agent de voyages. D’ici là, de belles destinations auront aussi été mises en images, parmi lesquelles la Grèce et la Crète, le Vietnam, le Laos et le Cambodge, ainsi que le Portugal et Madère.

 
Sur la route du Nord, le grand tour de Scandinavie
Sur la route du Nord, le grand tour de Scandinavie
Sur la route de la Volga, Saint-Pétersbourg et l’Anneau d’Or
Sur la route de la Volga, Saint-Pétersbourg et l’Anneau d’Or
Sur la route des Balkans, l’ex-Yougoslavie
Sur la route des Balkans, l’ex-Yougoslavie
Sur la route des Etats Unis, l’Ouest américain
Sur la route des Etats Unis, l’Ouest américain
Afrique australe, sur la trace des géants
Afrique australe, sur la trace des géants

 

 

Author image
Thèmes associés : #Conférences & Découvertes

Partagez cet article :

0 commentaires

Réagir

@