Le Big Five, ainsi nomme-t-on le top 5 des animaux d'Afrique à voir absolument. Les plus forts, les plus dangereux, sans doute les plus beaux aussi, qu'il faut avoir rencontrer lors d'un safari. Photographique bien sûr. L'Afrique du Sud, par l'étendue de ses réserves, sa diversité climatique et son accueil, est alors la destination idéale. Allez hop, on monte dans le 4X4.

Le Big Five c'est donc le lion, le buffle, le rhinocéros, l'éléphant et le léopard. L'idéal est une sortie vers eux au lever du soleil et une
autre au coucher de l'astre car chaque animal a ses habitudes et pas question de le déranger : c'est lui qui est ici chez lui. Dans le Parc Kruger, au nord de Durban ou encore à l'est du Cap, les points de chute ne manquent pas en Afrique du Sud pour des moments qui marqueront à coup sûr une vie. Nous nous retrouvons dans un lodge, loin de tout après des kilomètres dans la brousse où les panneaux « attention passage d'éléphants » ont commencé à mettre l'ambiance. Du restaurant collectif, chacun doit demander l'accompagnement d'un ranger armé pour rejoindre sa chambre ou plutôt sa villa, tant la démesure est ici de mise. Un mauvais face à face guette toujours l'occidental peu habitué à ses contrées. Une impala intrépide au détour d'un chemin dans la nuit viendra juste apporter sa dose d'adrénaline sous le sourire du ranger. Allez dodo, demain, on se lève tôt.

Lion, buffle et rhinocéros

Le copieux petit-déjeuner auprès de placides phacochères est suivi d'un briefing. Emma, la ranger en chef qui nous accompagnera, est assistée d'observateurs que l'on retrouvera ensuite assis sur de petits fauteuils à l'avant des ailes gauches des Toyota. De leur regard aguerri aux paysages locaux, ils indiqueront aux chauffeurs la direction à prendre après repérage d'une empreinte au sol ou une corne émergeant des hautes herbes. Emma est directive : interdit de se lever de son siège car ça donnerait un signe d'agressivité aux animaux. Et d'exhiber le fusil qu'elle place dans son étui sur le tableau de bord du véhicule, juste devant elle. Normalement, personne n'aura à s'en servir mais la prudence réclame de ne pas partir les mains dans les poches. Les Big Five nous attendent !
Honneur au roi, le lion. Ou plutôt la reine. Les mâles trop paresseux restent à l'abri à attendre que leurs concubines ramènent le déjeuner. Alors qu'une averse se déclenche, voici un groupe de femelles en chasse. Elles n'en ont rien à faire de notre présence, accaparées qu'elles sont à tenter d'écarter un bébé rhinocéros de sa mère pour en faire leur festin. Les guides sont formels : on n'intervient pas dans le déroulement de la vie sauvage. Mais à bord du 4X4, ce sera un soulagement quand les lionnes, fatiguées de la défense de la mère, décideront d'abandonner leur projet. Bébé rhino est sauf. Pour cette fois.
On reprend la piste et coup sur coup, les deux plus dangereux hôtes nous obligent à un détour urgent à travers la brousse. Le buffle nous gratifie de tout son mépris urinaire. Le rhinocéros fronce juste les paupières et nous ignore. Tant mieux mais que la rencontre fut inoubliable.

Elephant et léopard

Un troupeau d'éléphants est repéré à quelques kilomètres devant nous. La voiture fonce et ça tressaute sur les sièges. Voici enfin la matriarche et sa horde de femelles. On s'approche, tout va bien. D'un seul coup, la matriarche relève sa trompe, agite ses oreilles et barrit longuement. « Elle a dû repérer un lion dans les herbes et c'est le signal de fuite » précise Emma qui enclenche aussitôt une marche arrière à toute allure. Il faut au plus vite s'écarter du troupeau qui va se mettre à galoper droit devant. Juste le temps de saluer une mère et son petit, plus au calme à l'écart.
S'en est finit pour cette matinée. Quatre des Big Five ont été au rendez-vous. Pour le dernier, le léopard, le plus secret, le plus rare
aussi, il faudra attendre la nuit, son moment préféré de sortie de chasse. Les 4X4 se rangent sous une ombre amicale alors que la
température commence à monter fortement dans la brousse. Emma sort dont on se sait où une glacière. Un premier safari, ça se fête au champagne !
Cette nuit, un ultime grand moment nous attend.
A l'heure convenue, on rembarque à bord des véhicules. La nuit est bien noire quand subitement, éclate un orage comme seule la brousse africaine en a le secret. Sous les éclairs et trombes d'eau, nous progressons dans la lueur d'un projecteur quand au détour, d'un arbre, une silhouette alanguie apparaît. Il est là, aussi étonné de la rencontre que nous. « Le léopard écoute la nuit pour savoir vers où il va aller chasser, conclut Emma. Il faut le laisser tranquille maintenant. Allez, on rentre. Un ragoût d'impala vous attend au lodge pour vous venger de la frayeur d'hier. »

Author image
Thèmes associés : #Reportage

Partagez cet article :

0 commentaires

Réagir

@