En novembre et décembre derniers, Jean Lallouët, journaliste honoraire et chargé de mission auprès de Michel Salaün, et Ronan Olier, artiste-peintre, peintre officiel de la Marine, ont effectué un reportage au long cours en Amérique du Sud. Un voyage qui les a menés de la Colombie à l'Argentine, en passant par le Pérou, la Bolivie, le Chili, le Cap Horn et Buenos Aires.

Les deux compagnons de voyage avaient déjà voyagé ensemble, notamment en Russie et en Indochine - ce périple ayant déjà fait l’objet d’un article dans le Salaün Magazine.

Leur aventure en Amérique du Sud a également été partiellement publiée dans ce même magazine. Jean Lallouët et Ronan Olier y racontait leur débarquement au Cap Horn, à la pointe de la Terre de Feu. Dans un prochain numéro, ils raconteront leur escale héroïque et nostalgique à Valparaiso, au Chili.

Pour l’heure, dimanche Ouest-France leur a accordé l’hospitalité de ses colonnes pour un carnet de voyage marqué par six étapes particulières qui ont marqué l’esprit de nos deux marins. Ronan Olier en a fait une gouache et Jean Lallouët en a tiré quelques lignes.

L’ensemble relève d’un regard nourri de bonne humeur et de tendresse.

Grâce à l’amabilité de dimanche Ouest-France, vous retrouverez sur ce site, durant six semaines, ces articles tels qu’ils ont été publiés. Nous les avons enrichis de quelques photos puisées dans l’album de Jean Lallouët…

Télécharger l'article paru dans le journal Ouest France : cliquez ici


Troisième escale : la Bolivie

La Paz, dans sa grande cuvette survolée désormais par des cabines de téléphériques. Le dénivelé dépasse les 400 mètres.

Les marches d'entrée du palais de justice sont un endroit où l'on cause de tout et surtout de la condamnation attendue...

La classe, non?

Le fameux petit chapeau bolivien...  Le "bombin" venu d'Europe dans les valises  fut adopté par les femmes qui firent ainsi la fortune de chapeliers italiens et britanniques.

La place d'Armes, au coeur de La Paz.

Les superbes bus de La Paz. De petits bijoux hors d'âge, amoureusement entretenus... Mais les freins sont d'époque!

Garez-vous! V'là le bus!

C’est passé !

Rue des sorcières, dans l'une de ces boutiques qui offre bonheur et santé. L'espèce de poupée mal éduquée est en fait une sorte de Père Noël qui n'apporte que du bonheur à la famille qui l'accueille.

Le tout, c'est d'y croire!

Elle a un peu de gueule, la pharmacie, non?

Dans le quartier piétonnier de La Paz.

Important, le sourire, dans le commerce...

Ronan Olier en fière compagnie. Question coiffure, il y aurait beaucoup à dire... Mais c'est un ami!

Une spécialité de La Paz: un copieux sandwich garni de deux généreuses tranches de jambon taillées au couteau, accompagné de quelques piments et légumes frais. Une pure merveille!

A La Paz, le téléphérique constitue un vrai métro aérien qui relie les bords du plateau au coeur de la ville. Avec plus de 500 mètres de dénivelé.

 

 

 

Author image
Thèmes associés : #Reportage

Partagez cet article :

1 commentaire(s)

lardeux le 21/08/16 à 12:33

magnifique photos de ce pays à voir


Réagir

@