Lundi 4 juin, dans ses locaux de Châteaulin, Michel Salaün accueillait l’ambassadeur de Russie, Alexeï Mechkov, ainsi que le champion d’échecs, Anatoli Karpov, de passage dans le Finistère pour un grand tournoi à Brest, au cours duquel il a fait une nouvelle preuve de son talent en jouant simultanément contre 20 joueurs (dont deux ont réussi un match nul !). « Je suis très honoré de vous recevoir, a déclaré Michel Salaün, car vous connaissez ma passion pour la Russie, que j’ai visité à 128 reprises. J’ai toujours eu à cœur de faire connaître cet immense et magnifique pays, de créer des liens et des rencontres entre nos deux peuples. »

Rappelant que son groupe, fondé en 1932, demeurait très enraciné dans le Finistère, Michel Salaün a souligné qu’il était devenu aujourd’hui le premier tour opérateur français sur cette destination, grâce à la marque Pouchkine Tours, déposée en 1999. « A l’époque, explique-t-il, nous n’avions que quelques centaines de clients, contre dix mille aujourd’hui. » Baptisé ainsi en hommage au célèbre écrivain russe, Pouchkine Tours emploie onze personnes en Bretagne, quatre en Russie, sans compter les collaborateurs des entreprises locales, Intertourist et Mosterflot. Elle propose 70 destinations dans cette région du monde, dont 20 circuits Russie. Si le Transibérien est devenu un classique, c’est bien entendu le mythique « voyage du siècle », entre Brest et Vladivostok qui demeure le produit phare de la marque. Au printemps 2019 se tiendra la quatrième édition de périple en autocar de 49 jours. « C’est le meilleur moyen de découvrir cette extraordinaire Russie qui est devenue ma seconde patrie », a conclu Michel Salaün.

De gauche à droite, Anatoli Karpov, Michel Salaün et Alexeï Mechkov

 

 

Author image
Thèmes associés : #Actu

Partagez cet article :

0 commentaires

Réagir

@