Salaün édition a récemment publié un ouvrage baptisé « Les goûts du voyage » qui invite le lecteur à un voyage culinaire à travers les recettes emblématiques d’une trentaine de pays ; recettes revisitées par le chef breton doublement étoilé, Olivier Bellin. Chaque semaine, nous vous dévoilons l’une de ces réinterprétations à la mode de chez nous !

 Voyage culinaire en Corse

Troisième plus grande île de la Méditerranée occidentale, la Corse offre mille kilomètres de cotes. Avec le monte Cintu, qui culmine a plus de 2 700 mètres  c’est aussi la plus élevée des îles méditerranéennes. Son paysage fait partie des mieux préserves d’Europe : maquis impénétrables, ports pittoresques, villages accroches a flanc de montagne, vallées encaissées, pics et falaises vertigineux, forets de pins gigantesques, coteaux plantes de chenes-lieges, de vignes et d’oliviers. La Corse est époustouflante et ceux qui savent prêter attention a sa langue et a sa culture feront des rencontres inoubliables. Parmi les merveilles de la Corse, la citadelle de Bonifacio, l’archipel des Lavezzi, Porto-Vecchio et ses superbes plages… Dans l’intérieur, les amateurs de montagne seront émerveillés par les aiguilles de Bavella et les environs de Corte, une cite fière et pleine de vie. Du golfe d’Ajaccio au cap Corse et aux plages de Calvi, la Corse est un joyau qui brille dans les yeux des visiteurs qui savent la regarder en face.  

Porc grillé aux châtaignes cuites à l'ancienne

Par Olivier Bellin

Les ingrédients : Poitrine de porc, châtaignes et ail. « La charcuterie est une des grandes spécialités corse, notamment de cochon, en saucisson ou apprêté. Dans ce plat, je retranscris l’idée d’une belle poitrine grillée avec l’équivalent d’un morceau entier, grillé et accompagné d’une spécialité de saison, la châtaigne. Je n’utilise pas de jus ou très peu, la poitrine cuit longtemps au four, de deux heures à deux heures trente avec du thym, du romarin et de l’ail. Au moment de la finition, on incorpore des châtaignes cuites à l’ancienne. Il y a deux manières de cuire les châtaignes, soit au four à 220 °C, entre vingt-cinq et trente minutes, pour les éplucher ensuite, soit, comme je le fais, en les faisant frire pour en enlever la peau avant de les faire cuire avec une gousse d’ail, du romarin, un peu de beurre et du bouillon de volaille. Le jambon séché au four apporte un côté croquant. Le clin d’oeil, c’est évidemment le cochon breton et la châtaigne, également couramment utilisée en haute Bretagne. »  

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les Goûts du voyage par Olivier Bellin – L’Auberge des Glazicks
  Les Goûts du voyage par Olivier Bellin – L’Auberge des Glazicks
Author image
Thèmes associés : #Actu

Partagez cet article :

0 commentaires

Réagir

@