Après l'Ouzbékistan, Le Vietnam, L'Inde et Madagascar, c'est au Pérou, près de Cusco que Salaun Holidays poursuit ses actions solidaires. Initié en 2014, le projet concerne un groupe de femmes tisseuses de la communauté Amaru, sur les hauteurs de Pisac, dans la région de Cusco. Il est supervisé sur place par l’agence Terra Andina.

Valorisation du savoir-faire traditionnel

L’art du tissage existe en Amérique du sud depuis des millénaires. Il serait même antérieur à celui de la céramique. Les civilisations précolombiennes connaissaient déjà un éventail de techniques impressionnant. De tout temps, le tissu a eu une fonction sociale et économique essentielle et les dons d’étoffe ont toujours marqué les étapes importantes de la vie : naissance, mariage, rites d’initiation. Reléguées depuis longtemps dans des communautés rurales où prédomine la pauvreté, les femmes des Andes n’ont souvent d’autres moyens que les travaux agricoles et l’élevage d’animaux pour contribuer à la subsistance de la famille. Elles sont cependant détentrices d’un savoir faire transmis de générations en générations concernant la teinture et le tissage de la laine d’alpaga.  Ne disposant pas de moyens ni de formation spécifique, elles se contentent souvent d’utiliser des produits synthétiques bon marché pour vendre sur les marchés de touristes des produits de tissages bas de gamme, se heurtant à une concurrence terrible.

Le projet, initié par Salaun Holidays a pour but de contribuer à augmenter le revenu des familles, à mettre en valeur les textiles traditionnels et à permettre une revalorisation du savoir-faire traditionnel. Freddy et sa femme Elizabeth, membres de la communauté Amaru, ont créé une association "Inka Rakay" et gèrent le projet lancé par Salaun et Terra Andina. L'association compte à ce jour 10 femmes veuves ou mères célibataires de la communauté et a vocation à s'élargir. L’argent versé a permis, dans un premier temps, de rénover les infrastructures pour l’accueil des touristes : construction de 2 préaux et d’une salle à manger, achat de vaisselle et de casseroles, construction de 3 toilettes. Il a également permis d’acheter de la laine et une machine à coudre pour effectuer les finitions.

Les groupes Salaun sont accueillis dans le village au son de la musique autochtone et chaque personne se voit remettre un collier de fleurs ainsi qu'un habit traditionnel de la communauté ; par la suite, les voyageurs assistent à une démonstration de la teinture naturelle de la laine et du tissage. Il ont également l’opportunité de goûter au Cuy, un plat typique de la région de Cusco, accompagné de différentes sortes de pommes de terre.

A la fin de la visite, un temps libre permet aux membres du groupe d’acheter les différentes pièces fabriquées par les femmes. Si l’une des membres de l’association n’a rien vendu avec un groupe, elle aura la priorité lors de la venue du prochain groupe. La laine, les teintures et la machine à coudre étant achetés, les revenus des objets vendus aux touristes reviennent entièrement aux membres de l’association. Elles ont décidé d’utiliser leurs bénéfices pour louer un local à Pisac, dans la vallée, où passent beaucoup plus de touristes d’augmenter encore leurs revenus.

En 2015, deux nouvelles actions

Fort du succès rencontré lors de cette première année, l’association envisage deux nouvelles actions pour 2015 :

- des cours de couture pour les femmes, avec des tisseuses venues de Chinchero, un village voisin, où l’on trouve des tisseuses expertes.

- La construction d’un musée de la pomme de terre destiné aux touristes visitant le village. On y exposera les 150 types de pommes de terre du Pérou ainsi que les outils nécessaires à leur cueillette et à leur culture.

 
Le tissage, une tradition millénaire dans les Andes
Le tissage, une tradition millénaire dans les Andes
 
Les femmes de la communauté Amaru
Les femmes de la communauté Amaru
 
L’utilisation de teintures naturelles donnent de la valeur ajoutée aux pièces de tissage.
L’utilisation de teintures naturelles donnent de la valeur ajoutée aux pièces de tissage.
 
Des enfants accueillent les visiteurs à l’entrée du village
Des enfants accueillent les visiteurs à l’entrée du village
 
 
 
 
 
 

 

Author image
Thèmes associés : #Actu

Partagez cet article :

0 commentaires

Réagir

@