Les transports en commun offrent souvent l’occasion de découvrir de manière alternative une ville. C’est particulièrement le cas des vaporettos, ces bateaux-bus qui sillonnent les canaux de Venise et permettent de découvrir de manière plus intime la sérénissime.

Il n’y a pas que les gondoles à Venise ! Pour naviguer, on peut également utiliser l’importante flotte des vaporettos, ces autobus flottants qui empruntent les canaux les plus importants et desservent les cent dix-huit îles de la cité et de sa lagune. Loin des principales artères et de la place Saint-Marc, on peut, grâce à eux et pour une somme raisonnable, rencontrer une Venise plus intime et plus authentique.

De la vapeur à l’hydrogène

Comme leur nom l’indiquent, les vaporettos remontent au XIXe siècle, lorsque la vapeur était la principale source de locomotion. Le premier navire, le Regina Margherita, a été mis en service en 1881. Il était d’origine… bretonne. Construit à Nantes, il a longé le golfe de Gascogne, emprunté le canal du Midi, avant de faire le tour de la Botte italienne. Au terme de ce long voyage, le premier accueil n’a pas été forcément chaleureux. Son arrivée a en effet provoqué un mouvement de protestation des gondoliers, inquiets de cette nouvelle concurrence.

Mais les vaporettos se sont rapidement imposés dans le paysage vénitien. Un ancien modèle, construit en 1905, a été récemment restauré et navigue à nouveau. Le diesel a ensuite remplacé la vapeur et, depuis les années 1990, les nouveaux navires ont été conçus pour provoquer le minimum de déplacements d’eau. Les vagues produites par les différentes embarcations motorisées sont en effet accusées d’abimer les fondations des immeubles vénitiens. Désormais, les ingénieurs travaillent sur des modèles électriques ou alimentés par une pile à hydrogène, afin de préserver la pureté de l’eau de la lagune. Cette dernière est par ailleurs filtrée naturellement grâce aux moules accrochées aux milliers de pieux en bois de la cité.

Changer de perspective

Dans une ville dont la moitié de la surface est occupée par les eaux, les vaporettos sont donc un moyen de transport convivial et original pour se déplacer, même si, bien entendu, les gondoles conservent tout leur charme, notamment pour les escapades romantiques. Les vaporettos permettent de se rendre sur les différentes îles et offrent une autre perspective sur la cité des Doges.

En quelques minutes, on peut ainsi traverser le grand canal pour aborder sur l’île de Giudecca. Réputée pour sa quiétude et ses anciens palais, elle offre un point de vue privilégié sur la place Saint-Marc et la pointe de la Douane. D’autres lignes permettent de traverser les quartiers historiques de Venise ou de se rendre dans d’autres lieux extraordinaires, comme l’île de Murano, réputée pour ses maîtres verriers depuis des siècles. Prendre le vaporetto, c’est aussi se mêler aux Vénitiens et naviguer paisiblement sur ces flots bleus et paisibles qui contribuent au charme incroyable de la Sérénissime.

Partir à Venise avec Salaün Holidays

 

Author image
Thèmes associés : #Reportage

Partagez cet article :

0 commentaires

Réagir

@